Magazine

#FW: Zouhair Murad, le créateur venu d’ailleurs

Le célèbre couturier Zuhair Murad à présenté le 6 Juillet 2017 sa collection Couture automne-hiver 2017-2018. Une collection qu’on peut qualifier d’invitation dans l’univers du créateur. Le couturier nous en met encore plein les yeux avec ses modèles très féminins et modernes. Le jeu de matière et de forme est au rendez-vous avec ces 54 modèles tous aussi inspirants, qu’élégants.


Les looks

Source photo: Vogue.fr


Collection majestueuse et multiples inspirations

Zuhair Murad nous a emporté, encore une fois, avec sa somptueuse collection venue tout droit d’un autre monde. Il constitue une femme élégante en jouant avec les matières avec lesquelles il a l’habitude de travailler : de la plume, de la dentelle… sans oublier la fluidité, la transparence et l’harmonisation du tout qui montre le couturier comme un véritable artiste. Avec cette toute nouvelle collection, Zuhair Murad nous fait découvrir 5-6 univers différents, traversant les époques et les cultures. Il lie ces univers avec des modèles très détaillés, avec d’abord la femme que l’on peut qualifier de « modele » vêtue d’un pantalon évasé et fluide qui s’empare de légèreté lorsqu’elle marche. Le satin révèle la femme comme confiante et sûre d’elle tout comme la couleur noire et blanche qui se complètent, la fusion parfaite pour une femme parfaite.

Nous retrouvons aussi dans les modèles une femme « dominante » et « formelle » avec l’usage de la couleur noire et un jeu de textures. Zuhair Murad associe au satin d’un pantalon évasé, un haut qui sera plus transparent et plus chic, un contraste non pas surprenant mais évident. En effet, il veut montrer que la femme reste feminine tout en ne portant pas une robe. Il opte aussi pour un détail de transparence qui fait son effet sur une tenue. Une jupe fendu au centre qui dévoile juste ce qu’il faut est associée à un haut crée avec de la dentelle, qui fait de la femme formelle un peu moins authentique que ce qu’elle laisse penser, c’est cela, la maitrise de la féminité.  La femme ose se montrer en pantalon long et dévoile la couleur de sa peau. Associé à une cape, la femme dominante est belle est bien là. 

Zuhair Murad nous emmène encore une fois en Grèce. Le détail des couronnes dans les cheveux et sur la taille ainsi que la couleur doré sont au rendez-vous sans oublier les motifs floraux brodés de perles avec le plus grand soin, font de la femme une véritable déesse. Décolletés en V et tailles marquées mettront en valeur ses atouts et lui donnera une silhouette allongée et élégante. Les créations de Zuhair Murad ne manquent pas de broderie fines maitrisées avec minutie qui donnent aux créations aux tons dorés un véritable pouvoir de séduction. Oui, c’est bel et bien d’une déesse grecque qu’il s’est inspiré et qu’il a voulu reproduire, une femme irrésistible dans ce qu’elle porte. La couleur dorée met en valeur le teint de peau, encore plus si la transparence est au rendez-vous et ça tombe bien car Zuhair Murad à réalisé ce souhait. Les manches fines et transparentes se combleront parfaitement avec un dessous de robe large comme l’a créé le designer. Et pourquoi ne pas ajouter des plumes rose sur la silhouette de la femme ? La légèreté se ressent dans tous ces modèles et c’est pourquoi nous sommes toujours aussi épanouit de les regarder.

Parce que le créateur ne fait jamais sans couleur, le pastel est aussi au rendez-vous dans cette collection, plus beau que jamais. Elle est remplie de bleu ainsi que de bleu possédant des sous-tons violets, faisant de ces modèles, les plus scintillants. Mêlé à du satin et du velour, c’est la combinaison parfaite pour mettre en valeur cette couleur. 

Il y ajoute des rangs de frou-frou, de la matière floutée blanche qui cassera encore mieux avec la couleur bleue, des cols montants de plume au col bateau très fins. On ne peut pas dire que le créateur ne joue pas sur la légèreté. 

Il n’y aurait pas de collection majestueuse sans le final de la collection : la robe de mariée. Vêtue de son voile épais qui descend jusqu’en bas de la robe, la femme se sent confiante et est prête à s’engager avec une robe d’aussi grande envergure. En effet, dans cette collection le créateur à vu une mariée triomphante dans une robe bouffante remplie de plume et de détails très précieux. Ses plis sur les cotés mettent la taille en valeur, comme si la femme savait ce qu’elle portait et n’avait pas peur de le montrer.


Une femme subtile et sensuelle 

Zuhair Murad imagine la femme déesse et dominante avec ces 54 créations aussi surprenantes que nouvelles. La femme subtile et sensuelle se présente avec des détails très nobles et on y retrouve de la plume, des frou-frous, de la dentelle, de la soie, du satin, du velour mais surtout de la fluidité et de l’harmonie. La femme sensuelle est autant présente dans une robe aux tons rosé que dans une pièce noire avec un détail transparent, c’est comme si Zuhair Murad voulait montrer une vision différente, sa vision de la femme.

Il a l’art de la symétrie parfaite avec ces créations dotées de détails surprenants, le libanais a ramené sa terre natale dans son art en y mettant sa petit touche personnelle qui rend cette collection aussi magique que les précédentes. Parce que les modèles sont tous cintrés à la taille, les femmes ressortent dotées d’une finesse et d’une délicatesse extrême. Elles sont vues comme dominantes et modèles. Les ajouts d’éléments qu’à fait Zuhair Murad dans sa collection comme les frou-frou leurs donnent encore plus de volume et avec le centrage des jupes et pantalons taille haute, du modernisme. De plus, l’ajout de matières telles que sur les cols donne du volume au créations et donc à la femme qui la porte. Néanmoins le créateur veut que les femmes se sentent bien dans ce qu’elles portent même avec un robe moulante doté de millions de perles scintillantes. Comme si le raffinement se liait à l’aisance et la délicatesse dans une collection Automne-Hiver. 


J’espere que l’article vous aura plu

n’hesitez pas a laisser un commentaire

a bientot 

Previous Post Next Post

You Might Also Like

No Comments

Laisser un commentaire